Home

Back 15.03.2021

La technologie AQUA4D donne de bons résultats au Pérou !

Comme beaucoup d'endroits au Pérou et au Chili, la zone côtière du nord du Pérou souffre d'une croissance de salinité du sol. Cela représente des difficultés particulières pour la culture des avocats, un produit d'exportation important, très sensible à l'excès de sel. La technologie développée par AQUA4D a été utilisée par une entreprise péruvienne : les premières analyses démontrent l’efficacité du produit de cette PME valaisanne, qui a passé par l’Incubateur The Ark. 

Comme l'indique une étude réalisée par l'université de Californie, "les problèmes liés à la salinité élevée du sol et à la toxicité des chlorures entraînent une diminution du rendement des fruits, de la taille des arbres, de la teneur en chlorophylle des feuilles, de la photosynthèse ainsi qu’une mauvaise croissance des racines et un brûlage des feuilles". Ces problèmes ont été rencontrés par SF Almácigos, une entreprise active dans la culture des avocats et d'autres fruits et noix au Pérou. Dans ce pays, pour éliminer le sel de l’eau, les agriculteurs utilisent une méthode d’élimination des sels par lavage et à l'osmose inverse. 

L'eau devenant une ressource de plus en plus rare et l'osmose inverse coûteuse et consommatrice d'électricité, l’entreprise a cherché de nouvelles solutions. Le système proposé par la valaisanne PME AQUA4D était une alternative intéressante qu’elle a décidé d’adopter. 

 

Quelle différence entre la technologie AQUA4D et celle de l'osmose inverse ? 
Alors que l'osmose inverse est utilisée pour éliminer les sels de l'eau, la technologie intelligente d’AQUA4D fonctionne différemment. En modifiant la structure physique des molécules d'eau, elle permet de dissoudre efficacement les minéraux. Un autre avantage de la technologie développée par la PME valaisanne est qu’elle n'implique aucun consommable et ne produit pas d'eaux usées. L'agronome Enrique Rebaza, basé au Pérou, précise : "cela semble paradoxal, mais AQUA4D résout les problèmes de salinité tout en pouvant utiliser la même eau salée".  

 

Des résultats concrets sur le terrain 
Après avoir installé le système AQUA4D, l’équipe de SF Almácigos a contrôlé en permanence les résultats, à l'aide de mesures et de capteurs. En comparant les effets de la parcelle AQUA4D avec une parcelle témoin irriguée avec de l'eau d'osmose inverse (RO), il ressort que les racines de la zone traitée présentent un meilleur environnement pour que les fruits poussent dans de meilleures conditions. "Avec AQUA4D, les sels ne bloquent plus les pores du sol et la plante peut mieux obtenir l'eau et les nutriments dont elle a besoin pour s'épanouir". 

Dans leurs conclusions, les agronomes détaillent les résultats de la solution AQUA4D, d’après les analyses effectuées sur une période de trois mois. Il ressort que la technologie améliore l’efficacité des cultures, en termes d’utilisation d’eau et d’énergie. Elle amène également un meilleur rapport eau-oxygène, nécessaire au système racinaire. 

 

Plusieurs projets en Amérique latine  
Ce projet dans le nord du Pérou n'est que l'un des nombreux projets en cours en Amérique latine pour l’entreprise AQUA4D. Elle collabore notamment avec le groupe IST, le comité Hass Avocado et l'INACAP au Chili, qui utilisent l'irrigation intelligente pour augmenter considérablement l'efficacité de l'eau et gérer l'absorption de sels et de nutriments. 

"AQUA4D est la seule technologie qui résout la salinité en économisant l'eau dans le processus", conclut Enrique Rebaza. "En ce sens, nous pouvons vraiment considérer cette approche comme une révolution pour la gestion du sel dans les sols." Des résultats prometteurs qui pourraient accélérer le développement des projets d’AQUA4D!  

 

L’article complet en anglais est disponible en suivant ce lien

 

Source : AQUA4D 

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark