Home

Retour 03.01.2022

Economiser 85% d’énergie grâce à la solution d’ExerGo

ExerGo est une jeune start-up active dans le secteur des réseaux thermiques à basse température. Basée sur le Campus Energypolis de Sion, elle exploite de façon exclusive le concept breveté à l’EPFL qui consiste à utiliser le CO2 comme fluide caloporteur et frigoporteur plutôt que de l’eau. Ceci permet de réduire de plus de 9 fois le volume occupé par un réseau tout en garantissant d’économiser 85% de l’énergie finale et plus de 90% des émissions de CO2 par rapport aux solutions traditionnelles à base de combustibles fossiles. La solution développée par la jeune pousse s’est par ailleurs démarquée au prix Venture 2021. 

Derrière ExerGo se cachent les visages de deux ingénieurs passionnés par la conception de réseaux énergétiques durables, Alberto Mian (CEO) et Samuel Henchoz (CTO), sont tous les deux passés par les bancs de l’EPFL : des études qu’ils ont prolongées par la réalisation de doctorats, dans le domaine de l’énergie. L’équipe est complétée par deux co-fondateurs seniors, Olivier Bucheli (Executive Chairman) et Daniel Favrat (Prof. Emeritus EPFL et co-inventeur du brevet fondamental de la technologie). La levée de fonds, assisté par les collaborations avec la Fondation The Ark et le ScaleUpFactory, est en cours et attire des partenaires stratégiques à la participation. 

Très concrètement, le circuit fermé de CO2 imaginé par ExerGo permet de transférer la chaleur de l’environnement et/ou de rejets thermiques vers les consommateurs afin de satisfaire leurs besoins de froid et de chaud, grâce à des échangeurs (froid) et des pompes à chaleur décentralisées (chaud). La grande densité énergétique du CO2 permet de réduire de 9 fois le volume occupé par l’infrastructure de transport. L’utilisation de conduites compactes et flexibles permet de réduire les coûts de l’infrastructure de plus de 40% par rapport à la solution utilisant de l’eau, et de faciliter l’installation du circuit, tout en diminuant les nuisances dans les villes.

Au-delà des grands avantages liés à la performance techno-économique, le gain en compacité avec le CO2 est l’aspect clé qui va permettre de décarboniser de façon économiquement viable les zones urbaines denses. Dans ces zones, aujourd’hui encore responsables d’environ 30% des émissions de gaz à effet de serre, les énergies fossiles sont toujours utilisées en raison de leur forte compacité, du manque de place dans les sous-sols et sur les toitures des centres historiques. 

 

Quelle clientèle cible pour cette technologie innovante ? 
Le modèle d’affaire d’ExerGo consiste à collaborer avec les grands acteurs de la transition énergétique dans le monde des services industriels et développeurs de projet. ExerGo se propose comme fournisseur de l’infrastructure réseau, du système de contrôle et monitoring. Ces produits sont conçus de façon modulable et évolutive. L’infrastructure réseau est reliée aux bâtiments par les acteurs déjà présents sur le marché, c’est à dire les entreprises actives dans le chauffage, la ventilation et le conditionnement ainsi que les fournisseurs de pompes à chaleur, d’échangeurs et d’équipements dans les bâtiments. Ces derniers travaillent en partenariat avec ExerGo pour répondre à des appels d’offre et participer à des projets innovants.

Les villes Suisses par exemple peuvent profiter de la technologie d’ExerGo pour rénover des réseaux existants mais aussi pour approvisionner dans les quartiers plus difficiles à atteindre (concept du dernier kilomètre) ou pour réaliser des extensions de réseau. Des réseaux à taille plus réduites sont aussi proposés aux promoteurs immobiliers et les développeurs de projet d’éco-quartier, permettant donc de valoriser toute l’année les besoins de chaud et de froid. Les rejets des centres de données, les supermarchés ou encore des bureaux peuvent ainsi être récupérés pour fournir de l’eau chaude sanitaire ou du chauffage à des résidences, par exemple.

Aujourd’hui, la startup et son partenaire Rowatec ont déjà complété la pose du premier réseau CO2 au monde, qui connecte les trois bâtiments du Campus Energypolis à Sion. Le partenaire du projet ZeroC est maintenant en train d’installer les PAC et les échangeurs dans les bâtiments. Le système qui entrera en opération en 2022 a été réalisé grâce aux co-financements de l’Office Fédérale de l’Energie, du Canton du Valais, de l’EPFL et des sociétés ExerGo, ZeroC et Oiken. La collaboration en cours avec l’HES-SO et l’EPFL permettra de démontrer la fiabilité et le bon fonctionnement du système et de faire connaître le produit d’ExerGo à plus large échelle. 

A ce stade, la jeune pousse a déjà réussi susciter l’intérêt des grands du secteur énergétique européen mais aussi dans des pays comme l’Arabie Saoudite, où le système est utilisé principalement comme un réseau de froid, tout en fournissant la chaleur pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage selon les besoins.

 

Fondation The Ark - Rue de l'Industrie 23 - 1950 Sion - Suisse