Home

Retour

Une miniturbine novatrice pour exploiter le potentiel énergétique des réseaux d’eau

But

Développer un nouveau type de microturbine hydraulique



Partenaires

HES-SO Valais-Wallis, EPFL, Telsa SA, Valelectric Farner SA, Jacquier-Luisier SA, Fondation The Ark



La stratégie énergétique de la Confédération prévoit de remplacer totalement, d’ici 2050, l’énergie nucléaire par d’autres sources plus propres. La petite hydraulique en fait partie et devrait voir, selon les différents scénarios esquissés, sa production annuelle passer de 0,3 TWh à 1,3 TWh en 2050. Pour y parvenir, de nouvelles pistes de production décentralisée doivent être explorées, comme la valorisation énergétique des réseaux d’eau potable. 

Le programme The Ark Energy soutient depuis 2011 le projet Hydro VS, qui développe un nouveau type de microturbine hydraulique. Ce nouveau matériel, qui permet de produire de l’énergie dans des conduites d’eau potable existantes, est développé par la HES-SO Valais Wallis et l’EPFL. Constitué de deux roues contrarotatives, il doit remplacer les réducteurs de pression et récupérer l’énergie hydraulique perdue.
 

De la recherche à un produit commercialisable

En octobre 2014, la Fondation The Ark a validé une nouvelle phase du projet, qui consiste à passer de la recherche académique à un développement industriel et commercial par un consortium de trois PME valaisannes. La première d’entre elles, Telsa SA, basée à Sion, fournit toute la partie électrique et les outils de contrôle. Valélectric Farner SA, dont le siège est à Saint-Pierre-de-Clages, construit le moteur de la turbine alors que Jacquier-Luisier SA (Evionnaz) se charge de la création de la turbine.

Le but de ce projet est d’arriver, d’ici fin 2015, à proposer une mini-turbine, d’une puissance oscillant entre 5 kW et 25 kW, et offrant un retour sur investissement inférieur à 10 ans. La miniaturisation est l’un des éléments-clés, afin de pouvoir installer les turbines dans les conduites existantes.
 

Ensemble de la chaîne de valeur mobilisée

Ce projet permet de générer des retombées économiques pour les PME concernées et la petite hydraulique en général. Il réunit, autour d’un même objectif concret, l’ensemble de la chaîne de valeur du domaine: de la recherche de base (EPFL), la recherche appliquée (HES-SO Valais-Wallis) et une sortie industrielle et commerciale avec des PME locales. Enfin, il renforce la place du Valais et de ses acteurs dans la petite hydraulique.  La nouvelle turbine devrait être disponible sur le marché au début 2016.

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark